Pays de la Loire et Bretagne : lien social et performance économique vont de pair

Le croisement des données sur la performance économique et le lien social situe les Pays de la Loire en première position et la Bretagne en seconde parmi les régions françaises. Le même travail fait au niveau européen place en tête les Pays Bas, la Suède et la Finlande. Publiée par l’association Odissée (1), cette enquête croise quinze indicateurs de développement économique et quinze indicateurs sur la cohésion sociale. La conclusion est nette : « le lien social dope les performances économiques », écrit Céline Rouden dans le quotidien la Croix du 16 décembre.

L’actualité économique de l’Ouest donne souvent l’occasion de faire ce constat au niveau des entreprises. Les développements remarquables de Fleury-Michon, d’Armor et de bien d‘autres sociétés régionales reposent sur une approche humaniste de l’économie, fruit des convictions personnelles de leurs dirigeants et de l’environnement favorable qu’ils trouvent pour les mettre en oeuvre.
L’enquête donne une dimension territoriale déterminante à cette question. Comme elles viennent de le faire à travers les prévisions démographiques favorables de l’Insee, la Bretagne et les Pays de la Loire confirment leur parenté et leur complémentarité. L’histoire et leurs limites administratives sont moins prégnantes que leur socle géographique et culturel commun. C’est ce substrat humaniste, d’origine religieuse ou laïque selon les cas, qui a donné aux habitants des deux régions de l’Ouest un sens du jeu collectif plutôt qu’individuel, un respect de l’engagement et du droit qui pondère les rapports de force. En découlent la puissance des mutuelles dans la banque ou l’assurance, la capacité souvent louée des élus et dirigeants de bords différents de s’allier sur des projets, la multiplicité des réseaux de solidarité qui font la force de nombreux territoires, la faiblesse plus grande qu’ailleurs des extrémismes politiques, la vitalité associative dans tous les domaines, etc. Et cette envie d’entreprendre sans complexe qui surprend régulièrement les nouveaux venus. La cohésion crée la confiance dont a besoin l’économie pour se développer solidement. Le territoire permet la création de ce lien social si la culture de ses habitants et dirigeants les y pousse sans les y enfermer.

(1) Organisation du dialogue et de l’intelligence sociale dans la société et l’entreprise. Rapport 2010 sur « L’état social de la France », éd. La Documentation française. www.odis.fr.

Ce contenu a été publié dans Bretagne, Développement, Emploi, Pays de la Loire, Social. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.