Retour au Fil API du 17/05/18
Collectivités

Angers fait jouer la concurrence dans le vélo en libre service

Maine-et-Loire  | 17/05/18

Indigo Weel vient concurrencer Pony Bikes, qui se déploie depuis octobre 2017 à Angers.

Indigo Weel, opérateur de vélos en libre-service payant, s’installe à Angers à compter de jeudi 17 mai après s'être implanté à Metz, Toulouse, Tours, Bordeaux et bientôt Lille. Cette filiale du groupe Indigo Park, l'ex-Vinci Park, racheté en 2014 par Predica et le fonds Ardian, mettra 450 vélos à disposition du public de la seizième ville de France. « Il s’agit là d’une initiative privée, dont la municipalité a été avertie par les dirigeants de l’entreprise il y a quelques semaines », précise Bernard Dupré, vice-président d’Angers Loire métropole chargé du dossier. « Le maire d’Angers a signé un arrêté de stationnement en faveur d’Indigo Weel, nécessaire à l’exploitation du service, comme il l’avait fait pour Pony Bikes. »

 

Pony Bikes versus Indigo Weel

Car Indigo Weel vient concurrencer un autre acteur du « free floating », le britannique Pony Bikes, la collectivité voulant en effet faire jouer une « concurrence économique saine » dans ce domaine. Pony Bikes, présent à Angers depuis octobre 2017, a déployé 500 vélos utilisés par 3 500 angevins. Les deux sociétés ont un fonctionnement proche. Une application dédiée, permettent de géolocaliser un vélo à proximité via son smartphone, de le déverrouiller grâce à un cadenas connecté, et de le déposer où on le souhaite à la fin de sa course. La traditionnelle borne est remplacée par un cadenas intelligent équipé d'une puce Bluetooth.

Fil API du 17/05/18 : autres actualités