Retour au Fil API du 22/01/18
Banque

Arkéa lâché par la fédération du Massif central mais soutenu par Produit en Bretagne

Finistère  | 22/01/18

Le bras de fer se poursuit entre le Crédit mutuel Arkéa et la Confédération nationale du Crédit mutuel

Appelés à se prononcer sur le projet d’indépendance du Crédit mutuel Arkéa qui souhaite quitter le groupe Crédit mutuel, les élus de la fédération du Crédit mutuel Massif central, représentant l’ensemble des 30 caisses locales, réunis en conseil d’administration le jeudi 18 janvier, ont voté à une très large majorité pour un Crédit mutuel uni et contre le projet de sécession du Crédit mutuel Arkéa, évoquant « un projet totalement contraire aux intérêts des clients, sociétaires et salariés du Crédit mutuel Massif central ». Réunis le 19 janvier, les conseils d’administration des fédérations de Bretagne et du Sud-Ouest vont à leur tour lancer la consultation de leurs caisses locales et de leurs administrateurs au cours du premier semestre 2018. Dans le combat qui l’oppose depuis plusieurs mois à la Caisse nationale du Crédit mutuel (CNCM), Arkéa a en revanche obtenu le soutien de Produit en Bretagne, qui estime que « le maintien des emplois et des centres de décision du groupe en Bretagne sont essentiels à la dynamique économique de la Bretagne ».

 

Pour un maintien des centres de décision en Bretagne

L’association appelle ainsi toutes les Bretonnes et les Bretons à soutenir « cet acteur majeur du territoire » estimant que le maintien des emplois et des centres de décision du groupe en Bretagne sont essentiels à la dynamique économique de la Bretagne. Pour elle « le Crédit Mutuel de Bretagne a été depuis ses origines un des plus grands artisans de la réussite et de l’essor de la région ». Et Produit en Bretagne de poursuivre : « Héritière de toute notre tradition mutualiste, la banque est aussi devenue un grand champion européen du digital et de la finance qui rayonne hors de nos frontières (Fortuneo, Suravenir, Financo, Leetchi, Monext...). C’est une grande réussite économique. Elle est par son ancrage local, son soutien à la vie du territoire et ses 9 000 emplois directs bien plus qu’une entreprise ». Avant de conclure : « Sans le Crédit Mutuel Arkéa et son soutien actif au capital des entreprises de notre région (Océania, Sermeta, Paprec, Armor, Le Gräet, Jean Hénaff ...), de grandes histoires auraient-elles connu de telles croissances ? ».

 

Un groupe solide

En attendant, le Crédit mutuel Arkéa, évoquant le ratio de solvabilité le plus élevé de la place bancaire (16,9% au 30/06/2017) se présente comme un groupe solide. Et il estime disposer de « la surface économique et financière pour constituer un groupe indépendant de premier plan, tant en France qu’en Europe ». Enfin, il affirme que « son total de bilan (125 Md€ au 30/06/2017) et ses résultats nets le situent dans le Top 40 des banques européennes ».

Articles sur les thèmes :

Fil API du 22/01/18 : autres actualités