Numérique

Civiteo défriche le marché des big datas publiques

Loire-Atlantique  | 02/05/2017

Civiteo prend ses marques. Cette startup nantaise, fondée voici un an par Jacques Priol, ancien directeur de cabinet à la région Pays de la Loire, se place sur le conseil en stratégie liée aux données des collectivités et des territoires. Désormais forte de trois personnes, Civiteo travaille pour le conseil départemental du Finistère, la ville de Marseille, l'agglomération de Blois, Nantes métropole… « Notre positionnement consiste à faire en sorte que les collectivités utilisent efficacement ces données tout en restant respectueuses des droits des citoyens », explique Jacques Priol. « L'enjeu, c'est que les acteurs publics soient des tiers de confiance dans ce domaine tout en demeurant souverains sur leurs données. »

 

Le marché s'ouvre

Pour Jacques Priol, la problématique des big data prend une nouvelle dimension avec l'entrée en vigueur de la loi Lemaire, imposant aux communes de plus de 3 500 habitants de libérer leurs données, mais aussi avec le nouveau règlement général de la Communauté européenne sur les données. La libération de la base Siren par l'Insee est également de nature à faire évoluer le marché. Dans ce cadre, Civiteo est en passe d'élargir son activité aux entreprises privées dont l'activité s'imbrique avec celle des collectivités. Plusieurs contrats sont en discussion. Civiteo est membre de l'association nantaise les Datamaniaques, et travaille avec des sociétés nantaises telles Matlo, spécialisée dans la visualisation de données, ou The Insperience.co, experte dans le design de services. Elle développe un partenariat avec Open North, pionnier nord-américain du secteur, sur une coopération franco-canadienne dans le big data des collectivités.

 

Ciblage électoral

Civiteo maintient également une activité de conseil en data électorales où « comment faire pour que les candidats soient efficaces dans le ciblage électoral mais en accord avec la réglementation Cnil et en s'abstenant d'importer dans la politique des méthodes du marketing direct. » Dans ce domaine, plusieurs technologies de ciblage sont désormais répandues sur le marché telles celle de l'Américain Nation Builder ou celle des Français Liegey Muller Pons.