Retour au Fil API du 21/01/14
Développement économique

15 entreprises créées sur la technopole Anticipa en 2013

Côtes-d'Armor  | 21/01/14
22 - 15 entreprises, dont six innovantes ont été créées sur la technopole Anticipa durant l’année 2013. Les conseillers de la technopole (8 salariés) ont suivi 38 projets de créations ou de reprise d’entreprises. La technopole, qui couvre Lannion et le Trégor, a accompagné 58 entreprises dans leurs projets d’investissements, de développements commerciaux, de fonds propres, de recrutements, d’innovations. L’ensemble représente plus de 3 M€ d’aides sollicitées sur l’année. Animée par l’Agence de développement industriel du Trégor ( Adit ), Anticipa fédère aujourd’hui 200 PME et PMI issues des télécommunications, de l'optique, des bio-industries et de l’industrie ou des services. Sur l’année 2013, ces entreprises ont levé 11 M€, un somme notamment portée par la levée de fonds de 6,7 M€ menée par Ekinops, spécialisée dans les solutions de transmission sur fibres optiques pour les télécoms. (voir La Lettre API du 27/04/2013).

L’accélérateur de start-up Passion
Comme indiqué dans La Lettre API du 11/10/2013, la technopole va mettre en place un centre d’accélération d’affaires pour les start-up, baptisé Passion. « Ce projet suit son cours. Il correspond parfaitement à l’appel à projets lancé dans le cadre de la French Tech, l’initiative portée par Fleur Pellerin. Nous travaillons donc étroitement avec les équipes de French Tech, mais aussi Bpifrance pour affiner le projet », explique Fabrice Mare, directeur général de la technopole. 

Etendre à d'autres territoires
Si dans une première phase, la French Tech labellisera des métropoles (voir La Lettre API du 29/11/2013) dans un second temps, le label financera des programmes d’accélération de start-up, tels que Passion. Concrètement, Passion prévoit l’ouverture à Paris d’un bureau avec une équipe chargée de commercialiser les produits et services des start-up du Trégor et aura un lieu d’existence à Lannion. « L’idée est d’expérimenter l’initiative sur le Trégor, et de l’étendre à d’autres territoires au bout d’un cycle d’incubation de 3 ans », prévoit Fabrice Mare. Maureen LE MAO
Articles sur les thèmes :

Fil API du 21/01/14 : autres actualités