Retour au Fil API du 15/11/17
Numérique

Décollage réussi pour Un Grand marché

Ille-et-Vilaine  | 15/11/17

L'équipe d'Un Grand Marché

Plateforme spécialisée dans la vente en ligne de produits faits mains français, Un Grand Marché amorce un décollage fulgurant. « La plateforme a été lancée le 2 octobre et sur le mois d’octobre nous avons fait 15 fois le prévisionnel », se félicite Pierre Léonardi l’un des trois co-fondateurs de la startup de Vitré. Et Un grand marché semble bien partie pour multiplier les records. Car il n’a fallu que 3 mois à Pierre Léonardi, Benjamin Legueux et Nicolas Louis, pour fédérer une communauté et lancer la plateforme.

 

3 mois pour lancer la plateforme

« Tout est parti de la décision du groupe américain Etsy, propriétaire des sites A Little Market et A Little Mercery, de concentrer ses investissements sur sa plateforme principale Etsy.com et de fermer les sites français. Il y a alors eu une levée de bouclier des créateurs, qui se sont sentis orphelins. Nous avions aussi dans nos entourages des créateurs que la décision interpellait. Nous nous sommes dit qu’il y avait quelque chose à faire. » Les 3 amis décident alors de lancer un sondage auprès des créateurs pour mesurer l’adhésion de la communauté à leur projet. En une nuit, ils auront 1 000 retours. Ils décident donc de se lancer en sacrifiant leurs vacances. « La fermeture de la plateforme étant annoncée pour le 30 septembre, nous avions 3 mois pour lancer la nôtre, en remplacement des deux sites existants, en partant de rien. » 

 

7 200 créateurs et 1 million de produits en ligne

Pari gagné, Un Grand marché a ouvert le 2 octobre dernier avec 5 000 créateurs et 850 000 produits mis en ligne. Un mois plus tard, ils sont 7 200 avec plus d’1 million de produits mis en ligne. Et Pierre Léonardi fait état de 80 boutiques qui viennent se créer chaque jour sur la plateforme. « Nous avons pensé la plateforme pour qu’elle soit simple d’utilisation avec l’objectif de permettre à des créateurs qui ont un réel talent dans les mains de se consacrer sur leur savoir-faire. »

 

Un modèle sans abonnement

La startup, qui compte déjà 7 salariés répartis entre Vitré (siège de l’entreprise) et Rennes, espère atteindre l’équilibre dès l’été 2018. Elle a déjà séduit des investisseurs qui se sont dits intéressés pour entrer au capital. Le modèle économique d’Un Grand marché repose sur un pourcentage (12%) perçu sur les ventes. « Chez nous il n’y a pas d’abonnement, pas de frais de mise en ligne, ni de commissions sur les frais de ports », précise Pierre Léonardi. Les trois co-fondateurs ont fait partie de l’aventure Shopopop. « Nous avons revendu nos parts en mai. »

 

Florence LE NEVÉ
Articles sur les thèmes :

Fil API du 15/11/17 : autres actualités