Retour au Fil API du 13/02/17
Conseil

EY poursuit sa croissance dans l’Ouest

Loire-Atlantique  | 13/02/17

Philippe Vailhen, avocat associé, directeur des activités d’EY dans l’Ouest

EY conforte ses positions dans l’Ouest. En 2016, le cabinet conseil a étoffé ses équipes portant à 220 le nombre de ses collaborateurs (CDI et stagiaires), répartis sur ses deux bureaux de Nantes et de Rennes. L’année a aussi été marquée par la nomination de 2 nouveaux associés, portant à 18 le nombre des associés dans l'Ouest. Avec des équipes renforcées, EY a ainsi vu son activité progresser de 6% sur son exercice 2016, clos au 30 juin, avec un chiffre d’affaires qui s’est établi à 29 M€ (954 M€, + 11% au niveau national). La progression s’est concrétisée sur les 4 métiers d’EY: l’audit, le conseil, le conseil en transactions, et le droit. Philippe Vailhen, avocat associé, directeur des activités d’EY dans l’Ouest, estime que « la croissance vient confirmer les choix stratégiques visant à répondre aux besoins du marché, lui-même en transformation. »

 

Une expertise et des compétences

Et d’évoquer une expertise et des compétences qui permettent d’accompagner les entreprises de l’Ouest dans toutes leurs problématiques, dans une période où tout va très vite. « Nous évoluons dans un monde qui se transforme à une vitesse folle, nous devons donc avoir en nous-même l’ADN de la transformation, être dans le mouvement. Nous savons que demain nous allons devoir travailler différemment, avec de nouveaux outils », précise Philippe Vaihlen.

 

Une relation humaine privilégiée

Mais pour lui rien ne remplacera la relation humaine. « Nous sommes reconnus par nos clients pour notre expertise, mais nous voulons aussi être reconnus comme des acteurs de la cité. Nous sommes donc soucieux, dans nos recrutements, de recruter des profils qui ont un parcours académique de qualité, mais qui seront aussi des collaborateurs ouverts, dont l’épanouissement ne passe pas que par le travail et qui sauront s’investir dans des causes. » Le cabinet est ainsi investi dans plusieurs associations, comme 60 000 rebonds.

 

Mécénat de compétence

EY fait aussi du mécénat de compétence auprès notamment du réseau Femmes de Bretagne et de l’incubateur Centrale-Audencia et Ensa. Et EY veut être reconnu comme un acteur au service de toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, de la startup au grand groupe en passant par la PME et l’ETI, sans oublier les collectivités territoriales. « Nous sommes des conseils de la pente, des conseils des entreprises confrontées à des défis, avec des dirigeants qui ont une vision, une capacité à aller vite. » 

Florence LE NEVÉ
Articles sur les thèmes :

Fil API du 13/02/17 : autres actualités