Retour au Fil API du 26/06/18
En bref

Inria / Irisa - Kereval/Digidia/ Ensta Bretagne - Les Côteaux nantais

L'intelligence artificielle mobilise les chercheurs rennais

Rennes en pointe sur l’intelligence artificielle

40% des équipes de recherche de l’Inria Rennes – Bretagne Atlantique et l’Irisa mènent des travaux en lien avec la thématique de l’intelligence artificielle. 300 scientifiques sont ainsi impliqués dans une centaine de projets collaboratifs nationaux et internationaux. Trois thématiques sont ciblées : l’apprentissage et fouille de données (10 équipes de recherches), la robotique (8 équipes) et la représentation des connaissances (6 équipes). Les deux centres de recherche regroupent 1 000 salariés entre Rennes, Lannion, Vannes, Brest et Nantes. Ils sont répartis en 45 équipes de recherche dont 24 communes aux deux structures. 

 

Un consortium breton sélectionné par la DGA

Kereval et Digidia, deux PME bretonnes associées à l’Ensta Bretagne, viennent d’être sélectionnées par la Direction générale de l’armement. Associé à Smartsensing à Besançon, le consortium porté par Kéréval va lui fournir un banc de tests de conformité radiologicielle permettant de vérifier l’interopérabilité de différents éléments des systèmes de communication militaire

 

Les Côteaux nantais lancent une activité de maraîchage biologique

Après l'arboriculture fruitière en biodynamie, Les Côteaux nantais lancent une activité de maraîchage . Elle occupe 8 tunnels de 300 mètres carrés, laissés vacants par la rotation de la culture des fraises, et une surface extérieure de 2 000 mètres carrés où pousseront courgettes, tomates, aubergines, concombres ou poivrons ensuite vendus en magasin ou au marché nantais de Talensac. L'activité, menée également en biodynamie, mobilise trois salariés. Les Côteaux nantais se laissent une année de test pour ensuite formaliser des objectifs de rendement, de chiffre d'affaires et de créations d'emplois. 

Fil API du 26/06/18 : autres actualités