Evénementiel

L’effête papillonne veut lever des fonds pour essaimer en province

Loire-Atlantique  | 17/03/2017

Camille Piet et Marion Simon, fondatrices de l’Effête papillonne

Camille Piet et Marion Simon, 27 ans, fondatrices de l’Effête papillonne, devraient atteindre l’équilibre financier en 2017. Elles ont conçu une plateforme de réservation d’espaces atypiques pour l’organisation des événements des entreprises et des particuliers : galeries d’art, show-room, salles de sport, concessions automobiles, villas ou lofts. L’inscription sur le site est gratuite pour les gestionnaires de l’espace, les dirigeantes se rémunèrent sur le montant de la location. Outre des espaces atypiques, l’internaute peut réserver tous les services inhérents à l’organisation de sa manifestation : traiteur, sonorisation, décoration… Il fait lui-même son choix et peut ainsi obtenir immédiatement le prix des prestations réservées.  

 

Rennes et Bordeaux

Tout juste lauréates du Réseau entreprendre Atlantique, les dirigeantes comptent sur l’aide apportée par le réseau (25 k€) pour financer l’embauche d’une première assistante dès cet été. Elles veulent aller vite et dupliquer leur concept dans d’autres villes de province : Rennes et Bordeaux pour commencer. Elles envisagent de lever 200 à 300 k€ d’ici la fin 2017 pour embaucher un développeur web et un commercial. Incubées à Audencia, Camille Piet et Marion Simon comptent déjà parmi leurs clients les délégations régionales de Colas, de la SNCF, de Cap Gemini, et des PME dont Akeneo, Systovi ou SII.

Olivia BASSI