Retour au Fil API du 11/01/17
Agroalimentaire

Marie Morin rajeunit son image pour continuer à séduire

Côtes-d'Armor  | 11/01/17
Previous Next

Marin Morin va clore son exercice 2016 sur un chiffre d’affaires de 15,7 M€ avec 54 salariés, marquant une nouvelle croissance sur l’exercice 2015 clos à 14,8 M€. Mais pas question pour le challenger des desserts lactés au rayon frais de relâcher ses efforts. La société de Quessoy, qui a fait de la gourmandise sa marque de fabrique, avec des desserts qui « ont le goût de ceux que l’on fait chez soi » vient ainsi de retravailler son image. « Rien n’avait été changé depuis la création de la marque. Nous avions besoin de la rajeunir pour l’imposer dans un univers où la concurrence est forte », justifie Maxime Resmond, responsable marketing et communication.

 

La CARTE DE LA GOURMANDISE

Parallèlement, la société, qui se positionne sur l’achat plaisir, poursuit ses efforts en matière d’innovation tout en restant fidèle à son ADN (des produits sans conservateur, sans adjuvant). La société décline ainsi désormais son produit phare, la mousse au chocolat noir (45% du chiffre d’affaires), en version lait. Elle se démarque aussi par le format avec des desserts à partager (mousse au chocolat, riz au lait, ile flottante). Et elle n’oublie pas d’investir.

 

6ème acteur sur le marché des desserts frais hors allégé

Comme en 2015, 1,5 M€ a été investi en 2016 pour augmenter les capacités de production et améliorer les conditions de travail. « C’est indispensable si nous voulons rester compétitifs et rentables », estime Maxime Resmond. Une stratégie payante. Avec ses 15 références de dessert et 5 de yaourts, Marie Morin est aujourd’hui le 6ème acteur sur le marché des desserts frais hors allégé derrière La Laitière, Danone, Andros, Rians et Gü. Et ses produits sont aujourd’hui référencés dans toutes les grandes enseignes de la grande distribution.

Florence LE NEVÉ
Articles sur les thèmes :

Fil API du 11/01/17 : autres actualités