Retour au Fil API du 18/09/17
Agroalimentaire

Marine Harvest : une victoire amère pour les salariés licenciés

Finistère  | 18/09/17

Le tribunal des prud’hommes de Brest a considéré « sans cause réelle et sérieuse » le licenciement en 2014 de 111 salariés de l'usine de saumon fumé de Marine Harvest à Poullaouën. La juridiction condamne le groupe norvégien, également présent à Landivisiau et Lorient, à verser aux salariés entre six et vingt mois de salaire en fonction de leur ancienneté. Le plan social avait été justifié par un « motif économique lié à des difficultés financières ». Sauf que l’entreprise réalisait à cette époque de confortables bénéfices : en 2013, année où a été prise la décision de fermer Poullaouën, Marine Harvest dévoilait 400 M€ de profit et faisait l’acquisition du numéro un mondial de la transformation du saumon, le polonais Morpol. La direction avait alors gardé secrète devant le comité central d’entreprise l’opération de croissance externe. Au total, le groupe avait supprimé 400 emplois avec ceux de Châteaugiron, site dont le personnel n’a pas contesté son licenciement. Une telle décision de la justice prudhommale "ne sera plus possible" avec la réforme du code du travail en cours d'adoption, souligne Roger Potin, avocat des salariés. 

Articles sur les thèmes :

Fil API du 18/09/17 : autres actualités