Retour au Fil API du 26/10/18
Objets connectés

My Bacchus connecte les bouteilles de vin

Loire-Atlantique  | 26/10/18
Previous Next

La startup nantaise prépare le lancement de son premier objet connecté autour du vin : BacchusOne. « L’objectif est d’aider le consommateur à conserver et à déguster sa bouteille de vin. Des capteurs mesurent la température du vin et en détermine ses conditions optimales de conservation comme la luminosité ou l’atmosphère. Le tout relié à une application mobile », résume Alexandre Ermenault qui porte ce projet depuis février 2017. Il a été depuis rejoint par deux associés, dont un actif au sein de la startup : Mickaël Simoes. Concrètement, le BacchusOne peut se positionner, sous forme de bague, la bouteille, mais aussi dans la cave pour optimiser les conditions de stockage. 

 

En BtoBtoC

Les livraisons du BacchusOne sont prévues en novembre 2018. Une campagne de pré-commercialisation est en cours sur Kickstarter. Via cette opération My Bacchus ciblera en direct le grand-public. « Mais le BacchusOne a vocation a être commercialisé en BtoBtoC », indique Alexandre Ermenault qui travaille à la constitution d’un réseau de distribution. 

 

Les professionnels

Autre marché ? Les professionnels du vin. La capsule de l’objet étant personnalisable, la startup entend également s’adresser aux propriétaires de domaines ou aux cavistes dans une logique de cadeaux d’affaires. La startup leur proposera également des espaces de visibilité et de communication sur son application mobile. 

 

My Manufacture

Juridiquement créée en mars 2018, la startup est incubée au Village by CA Atlantique Vendée depuis septembre 2017. En plus de sa conception, My Bacchus a également géré l’usinage et l’assemblage du BacchusOne, s’appuyant sur les machines du fablab My Manufacture. Les autres pièces sont sous-traitées à des partenaires français. D’ici à trois ans, la startup espère, avec huit salariés, réaliser un chiffre d’affaire de plus de 2,5 M€.

 

Les projets

Dans les projets, My Bacchus entend enrichir son application, de nouvelles fonctionnalités comme les accords mets et vins ou  la gestion de sa cave à vin. La startup entend également s’appuyer sur de l’intelligence artificielle pour améliorer son algorithme. My Bacchus prévoit déjà la sortie de deux autres objets connectés au printemps 2019. 

Maureen LE MAO