Numérique

Mygooder facilite l'accession aux services à la personne

Loire-Atlantique  | 27/03/2017

Mygooder a mis au point une plateforme permettant de mettre en relation des professionnels des services à la personne (courses, ménage, aides administratives…) avec des particuliers. Le service a été lancé en novembre 2016. « Nous proposons des prestations sur-mesure, sans engagement contractuel sur la durée. Mygooder se positionne comme tiers de confiance, en assurant la transaction financière », explique Lauriane Jean, co-fondatrice de la startup nantaise avec Pierre-Edouard Capon. Les deux jeunes entrepreneurs sont associés à Michel Tomas et Marc-Antoine Sarazin. La startup se rémunère via une commission. Elle assure aux professionnels indépendants une rémunération horaire 1,5 fois plus élevée que les structures traditionnelles.

 

15 M€ à 3 ans

Aujourd’hui, la startup cible les agglomérations de Nantes et Rennes. « A court terme, nous voulons nous développer dans les plus grandes villes de France. » Mygooder espère embaucher une dizaine de salariés en 2017, et atteindre un chiffre d’affaires de 15 M€ d’ici trois ans. « A moyen-terme, notre plateforme intègrera des technologies de machine-learning et de data-sciences. » Lauréate du réseau Entreprendre Atlantique, la startup vient de bénéficier d’un prêt d’honneur de 30 k€. Mygooder est accompagné par l’incubateur de l’alliance Centrale Audencia-Ensa.