Retour au Fil API du 17/04/19
Transport

NDDL : parole contre parole entre l’Etat et Vinci

Loire-Atlantique  | 17/04/19

Fin novembre, le Conseil d’Etat préconisait une indemnité due à Vinci calculée sur la base des 9 M€ investis pendant sept ans prenant en compte le taux de rentabilité interne de 13,42 % figurant dans le contrat de concession.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés.