Retour au Fil API du 07/02/18
Numérique

Pebsco Bretagne lance un service de cloud 100 % breton

Finistère  | 07/02/18

La salle blanche du data center Hermine, ouvert par Pebsco Bretagne en 2015 à Kergonan.

Un service de cloud privé et dédié aux entreprises 100 % opéré en Bretagne . C’est ce que proposera à la fin du mois Pebsco Bretagne, jusque-là connu pour son data center Hermine, ouvert en 2015 à Brest. Pour l’entreprise, l’enjeu est d’apporter de la proximité sur un marché parfois opaque, où il arrive que le client final n’ait qu’une idée vague du lieu de stockage de ses données et du droit national qui couvre leur hébergement. « Avec notre offre, nous garantissons que les données sont hébergées à  Brest, avec un contrat de droit français et qu’elles créent de la valeur en local, en faisant travailler un hébergeur, un prestataire et des opérateurs de proximité », explique Aymeric de Villeneuve, un des deux cofondateurs de Pebsco Bretagne.
 

Des PME ciblées

Baptisée « Breizh cloud », l’offre permettra à ses utilisateurs de pouvoir utiliser et payer à la demande la capacité de serveurs, les logiciels et le volume de stockage de données dont elles sont besoin, plutôt que d’en faire l’acquisition, sur le modèle du « cloud computing ». « Avec cette offre, nous pouvons toucher des PME qui n'ont pas forcément en interne les services informatiques nécessaires pour gérer le matériel et les logiciels pouvant accompagner leur activité et transformation numérique », poursuit Aymeric de Villeneuve. Pour accéder au service, les entreprises clientes paieront un loyer, sur des durées de 24 à 36 mois.
 

25 à 30 clients sous deux à trois ans

Pour proposer ce service, Pebsco a noué un partenariat avec le Francilien Safeo (10 salariés, 1 M€ de CA), qui propose des prestations de conseil, d’hébergement et de protection des données. Ce dernier portera les services de la prestation, Pebsco assurant leur hébergement. Pour respecter la proximité promise par l’offre, Safeo a ouvert une antenne à Brest, recruté deux ingénieurs dans la région et investi 100 k€ pour paramètrer et déployer du matériel installé dans le data center Hermine. Safeo commercialisera l’offre, Pebsco tablant sur le succès de celle-ci pour créer dans son data center un afflux activité qui lui apportera du chiffre d’affaires. « Nous comptons capter 30 à 50 clients sur les 2 à 3 premières années d’exploitation de l’offre », indique Christophe Plessis, cofondateur de Safeo. Le chiffre d'affaires lié à l’offre ainsi que celui dégagé par Pebsco Bretagne, qui ne compte pour collaborateurs que ses deux créateurs, ne sont pas communiqués.
 

D'autres projets locaux

Apportant une brique de services à l’offre existante de Pebsco, ce partenariat marque une nouvelle étape dans le développement d'une entreprise qui entend bien cultiver son ancrage local. « Dans l’hébergement, le fait de pouvoir assurer la sécurité des données en les répliquant dans d’autres data center est un élément qui compte. Nous aimerions ainsi construire deux autres centres, un dans le Morbihan et un dans les Côtes d’Armor, pour les interconnecter et offrir un service haut-de-gamme. C’est cependant un projet qui ne devrait pas se concrétiser avant 5 ans », conclut Aymeric de Villeneuve.