Ingénierie

Une première levée de fonds de 750 k€ pour Tibot

Ille-et-Vilaine  | 06/04/2018
Previous Next

Tibot vient de réaliser une première levée de fonds de 750 k€. Y contribuent le fonds régional Breizhup, les business-angels Breizh angels, le Crédit agricole Ille et Vilaine expansion et Bpifrance, via un prêt à l’innovation. « Cette opération va nous permettre d’accélérer la commercialisation de notre robot Spoutnic sur le marché avicole en renforçant notre équipe commerciale. Trois recrutements sont en cours », explique Yanne Courcoux, directrice générale, et co-fondatrice de Tibot (6 salariés) en mai 2016 avec quatre associés aux profils complémentaires. Spoutnic est un robot d’assistance pour les élevages avicoles. Plug and play, ce dispositif se déplace en autonomie dans le couvoir. Cela incite les volailles à bouger et à pondre dans leur nichoir, réduisant ainsi le taux de ponte au sol et la pénibilité du ramassage des œufs pour l’éleveur.

 

a l'export

Après la présentation d’un premier prototype au Space en 2016, la startup de Cesson-Sévigné a lancé la commercialisation du Spoutnic lors de l’édition 2017 du salon rennais. « Comme en 2016, l’accueil a été est très bon de la part des agriculteurs français comme étrangers. Nous réalisons aujourd’hui 50 % de notre activité hors de France. Commercialement à l’export, nous voulons pousser les feux notamment sur le marché américain », indique Yanne Courcoux, mentionnant des discussions avec des grands groupes et des intégrateurs. La startup, qui a bénéficié d’importants relais dans la presse spécialisée lui assurant des appels entrants, assure la commercialisation du Spoutnic en direct.

 

besoins métiers

Initialement, ce robot a été imaginé par Laëticia et Benoit Savary, associés de Tibot, pour répondre à cette problématique rencontrée au sein de leur élevage avicole en Mayenne. Pour en étudier la faisabilité, ils se sont rapprochés de Cimtech, bureau d’études en mécatronique de Saint-Erblon, cofondé par Lionel Planquette et Yves Beaulieu, autres associés de la startup. « Nous nous focalisons sur les besoins métiers, et travaillons en mode agile avec des aviculteurs partenaires pour les tests des produits. » 

 

demenagement

Tibot a confié l’industrialisation du Spoutnic à un industriel de l’Ouest. La startup assure la conception et la commercialisation de ses solutions. Tibot, qui a renforcé son équipe R&D début 2018, prépare de nouveaux produits pour la fin d’année. Afin de faire à son développement, elle vient de déménager dans de nouveaux locaux de 250 m2 avec un atelier et des bureaux. 

Maureen LE MAO

Fiches de présentation liées à cet article

Géolocalisation